HOMMAGE A SAMUEL PATY DE L’ECOLE DE DOUZENS

Vous trouverez ci-après le message de Madame La Rectrice s’agissant de l’organisation de la rentrée de lundi 2 novembre et de l’hommage qui sera rendu à

Samuel PATY.

Il convient de prendre note que la rentrée des classes aura lieu à partir de 10h00 !

Message :

Après l’hommage national à Samuel Paty qui a eu lieu le 21 octobre dernier et les nombreux rassemblements qui se sont déroulés, le retour des professeurs et des élèves dans les écoles et établissements appelle un hommage de l’ensemble de la communauté éducative.

La reprise des cours le lundi 2 novembre débutera ainsi par une matinée d’hommage à Samuel Paty, et par l’affirmation, à travers cet hommage, de l’unité de la communauté éducative autour de la défense des valeurs de la République, de la liberté d’expression et du principe de laïcité.

Vous trouverez ci-dessous les modalités d’organisation de cette matinée, souhaitées par Monsieur le ministre Jean-Michel Blanquer à la suite des échanges qu’il a eus avec les représentants des personnels et les élus. Cette concertation a aussi été menée au niveau académique avec les organisations représentatives des personnels, les fédérations de parents, les élus lycéens, et avec l’ensemble des personnels de direction. Elle sera bien évidemment soumises aux consignes sanitaires que vous prendrez en compte dans votre organisation.

Un premier temps, jusqu’à 10h00, permettra aux équipes éducatives de se réunir pour exprimer et partager leur émotion, pour envisager de manière collective l’organisation de la matinée dans la perspective de prolonger les travaux sur la période à venir. Lors de ce premier temps, les professeurs n’auront donc pas la charge de leur classe.

Je vous invite, en lien avec votre collectivité de rattachement, à envisager les modalités d’accueil des élèves adaptées à la situation locale (le cas échéant, accueil étendu par les services périscolaires de la collectivité, accueil organisé dans votre établissement) et aux contraintes de transport scolaire. N’hésitez pas autant que de besoin à prendre l’attache de votre IEN pour les directrices et directeurs d’écoles et de votre DASEN pour les cheffes et chefs d’établissement.

Vous veillerez naturellement à la bonne information des familles relative à ces aménagements et aux horaires d’accueil des élèves.

Un deuxième temps consistera, après accueil des élèves et prise en charge par leur professeur, en une séance pédagogique enclasse. Ce travail sera conduit, dans le premier degré, par le professeur des écoles en charge de la classe ; dans le second degré, par un ou des professeurs de la classe. La durée de cette séance pourra être adaptée à votre organisation. Les professeurs, épaulés s’ils le souhaitent par un autre membre de la communauté éducative, répondront aux questions de leurs élèves sur l’attentat et engageront une réflexion autour des valeurs de la République, de la liberté d’expression et du rôle de l’École.

Pour ce faire, ils pourront s’appuyer sur les ressources mises à leur disposition qui seront transmises à l’ensemble des personnels par un message national.

Vous pourrez également prendre appui sur le livret académique élaboré à votre attention pour vous guider dans la mise en œuvre de cet hommage. Ce livret académique a été élaboré par l’équipe du pôle “Valeurs” que je remercie très chaleureusement. Il est joint à ce message : il rassemble des conseils et des ressources utiles répondant aux attentes exprimées lors de la concertation  menée.

L’utilisation de ces ressources est proposée, bien évidemment dans le respect de la liberté pédagogique des professeurs qui pourront, s’ils le souhaitent, exploiter d’autres documents.

Ce travail, engagé avec les élèves le lundi matin, gagnera à être poursuivi dans la semaine et ultérieurement.

Un troisième temps, enfin, consistera en un hommage solennel à Samuel Paty selon les modalités que vous définirez, en fonction du cadre sanitaire et de l’organisation de votre école ou établissement. Il sera procédé à la lecture d’un court texte (la lettre de Jean Jaurès aux instituteurs et aux institutrices du 15janvier 1888). Ensuite, à 11h15, une minute de silence sera observée. De la maternelle au CE2, la séance dans la classe sera suivie d’un temps calme ou d’une modalité pédagogique que vous choisirez de manière adaptée à l’âge et au niveau des élèves.

Aux côtés des personnels de l’école ou de l’établissement, des représentants de l’État et des élus pourront participer à ce troisième temps. Il sera précisé que les élus présents ne prendront pas la parole durant ce temps d’hommage.

Les cadres académiques, les corps d’inspection, les conseillers, et équipes de circonscription seront à vos côtés pour participer à ce troisième temps, et bien sûr pour vous appuyer dans l’organisation de cette matinée.

Vous pourrez également solliciter la mobilisation des psychologues de l’éducation nationale, des personnels sociaux et de santé pour anticiper les potentielles prises en charge d’élèves ou de personnels qui en auraient besoin.

Un dispositif national d’écoute et de soutien psychologique pour tous les personnels de l’Éducation nationale est mis en place : 0 805 500 005 (Numéro d’appel  joignable24h/24, 7 jours/7).

Enfin, vous serez destinataires d’une fiche dédiée aux conditions de sécurisation et de soutien aux professeurs et aux personnels. Cette fiche vous permettra, si nécessaire, d’ajuster votre dispositif de préparation et de planification de cette journée.

Soyez assurés de pouvoir compter sur l’appui de toute l’équipe du Pôle Valeur, des équipes académiques et départementales (EMAS, référents laïcité…) et de vos équipes de circonscription.

Le passage au stade 2 du protocole sanitaire (anticipé dès l’été) sera bien évidemment à prendre en compte. Vous serez destinataires de messages dédiés à ce sujet dès réception des consignes précises de notre ministère.

Je vous remercie de votre engagement pour l’organisation de cet hommage et vous assure de tout mon soutien et de celui de l’encadrement académique et départemental.

Avec ma chaleureuse considération et l’assurance de toute ma confiance,

Sophie Béjean
Rectrice de la région académique Occitanie,
Rectrice de l’académie de Montpellier,

Chancelière des universités